Pots de conservation
© Unsplash

Cap sur le zéro déchet

Publié le

Une nouvelle notion ?

La notion de « zéro déchet » est apparue dans les années 1970, alors que quelques citoyens s’opposaient déjà au modèle consumériste qui leur était proposé. Considérés comme marginaux face à la révolution qu’était la création de toutes sortes de plastiques, ces précurseurs n’étaient malheureusement pas assez nombreux pour en faire un terme à la mode. Aujourd’hui encore, faire ses courses avec des boîtes à la place de sacs plastiques peut faire sourire. Pourtant le zéro déchet se répand de plus en plus dans un contexte sociétal où le changement de consommation est mis à l’honneur.

Le zéro quoi ?

Le zéro déchet, c’est trouver des alternatives aux produits que l’on consomme chaque jour et que l’on achète emballés, voire suremballés de plastique. Cela part des fruits que l’on achète en supermarché et des bouteilles en plastique, en passant par tous nos équipements, high-tech ou pas, dans la salle de bain, à l’école, dans la chambre ou le salon, en vacances ou en pique-nique dans le parc d’à côté…
Si trouver des alternatives peut paraître simple, passer à l’action est en réalité plus compliqué. On remplacera alors beaucoup de nos cosmétiques par des produits que l’on fabriquera soi-même, on ira faire nos courses au marché ou dans des magasins de vrac. Et puis, petit à petit, on diminuera nos déchets ; on passera des mouchoirs en papier à des mouchoirs en tissus, on changera nos innombrables bouteilles plastiques par une simple gourde en inox que l’on remplira de l’eau du robinet filtrée par des billes de céramique, on achètera des jouets et des vêtements de seconde-main seulement et on se déplacera en vélo ou en transports publics pour aller au parc avec ses bocaux et son pain fait-maison. Une utopie ? Plus tant que ça, et le Syndicat Emeraude s’engage à vous aider pour y arriver.

Le Syndicat Émeraude dans tout ça ?

Depuis novembre 2018, lors de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, le Syndicat Émeraude tient un forum consacré uniquement au zéro déchet. Accueillant de nombreux acteurs sur la notion, le forum a suscité la visite de quelques milliers de personnes ces deux dernières années. Des stands, des ateliers et des présentations de projets innovants émaillaient la journée de 2018 qui était même clôturée par la conférence de deux grandes célébrités du zéro déchet, Aline Gubri du blog Consommons Sainement et le Professeur Feuillage, youtubeur humoristique traitant de faits environnementaux.
En novembre 2019, pour la même occasion, le Syndicat Émeraude s’est démarqué par la présence d’acteurs locaux, tels que Betty M., vivant de manière minimaliste, donnant même l’opportunité de visiter sa maison zéro déchet. Autant de bonnes idées à prendre pour se lancer dans un nouveau mode de vie. Retour sur cet événement en story à la une sur notre Instagram !

Mais faut-il attendre novembre pour reparler zéro déchet au Syndicat Émeraude ? Pas du tout ! Toute l’année, les agents Émeraudiens se tiennent à votre disposition pour répondre à vos questions et vous encourager dans votre démarche. De nombreux guides sont en libre-service dans nos locaux au Plessis-Bouchard.

Retrouvez également nos agents le samedi 13 juin pour un atelier « initiation au zéro déchet » ! C’est nouveau et cela se passera de 10h30 à 12h dans nos locaux près de l’éco-site du Plessis-Bouchard. Il vous suffit de vous inscrire au 01 34 11 92 91 ou par mail à prevention@syndicat-emeraude.com, dans la limite des places disponibles.

Des administrés concernés

Le forum zéro-déchet a permis à de nombreuses personnes de se rencontrer autour du thème du zéro déchet. Accueillant en effet Betty Martin pour un stand sur le minimalisme, cette jeune Buccardésienne nous a accueilli dans sa maison 100% alternative. Et quelle joie de voir tant d’habitants du territoire Émeraude autour de cette thématique. C’est également lors du forum zéro-déchet 2019 que nous avons rencontré Céline Yot, une Buccardésienne menant tous les jours une vie délaissant de plus en plus le plastique. Retrouvez son témoignage sur notre Instagram et prochainement dans notre magazine !

Des personnalités et associations françaises pour prêcher la bonne parole

Autres que le Professeur Feuillage ou Aline Gubri, il existe de nombreuses personnes engagées dans le zéro déchet et partageant régulièrement sur les réseaux sociaux ou à travers des ouvrages à succès mondial. Sur ce thème, on retrouve parmi ces personnalités Béa Johnson, une Française, bloggeuse et conférencière installée aux Etats-Unis depuis quelques années. Elle publie son livre « Zéro déchet, comment j’ai réalisé 40% d’économie en réduisant mes déchets à moins de 1 litre par an ! » en 2013, après avoir parlé pour la première fois de la notion dans un article d’un célèbre journal New Yorkais, lui valant l’appel de 40 chaînes télévisées différentes.
Des Français engagés, il y en a d’autres. Jérémie Pichon et Bénédicte Moret publient en 2016 un best-seller « Une famille presque zéro déchet, Ze guide », décliné ensuite en un livre pour enfants.
De nombreuses associations voient le jour dans les années 2010, notamment Zero Waste France, organisant le plus gros salon zéro déchet d’Ile-de-France tous les 2 ans. Dans une ambiance conviviale, on invite à réfléchir et apporter des solutions pour généraliser le zéro déchet. Un événement se voulant citoyen, les participants ont pu trouver un format adapté : ateliers pratiques, conférences, débats... Avec ses tables rondes, sessions de travail collaboratif ou de networking, le Festival était également destiné aux entrepreneurs, associations, collectivités et autres professionnels du zéro déchet.

Les réseaux sociaux pour en parler

Nouveau sur Instagram depuis septembre 2019, le Syndicat Émeraude se concentre principalement sur cette notion de zéro déchet. Des astuces et conseils, des tutoriels pour faire soi-même ses cosmétiques et réduire ses déchets et des interviews insolites pour témoigner de la prise de conscience de chacun, une page qui vous réserve bien des surprises. Retrouvez tous les lundis une nouvelle publication ! Commentez, aimez, partagez, il n’y a pas de petits gestes pour la planète !