Camille MANDIN

Ce sont de petits gestes simples qui aident pourtant à préserver les ressources de la planète et qui la protègent. On n’a qu’une Terre autant en prendre soin !

Publié le

Camille a toujours été très attirée par l’écologie. La preuve : qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige, elle vient tous les jours au travail sur son vélo. Après un service civique l’année dernière, elle a réalisé que c’était les enfants qu’il fallait cibler en priorité. Depuis septembre 2019, elle est chargée de sensibilisation au Syndicat Emeraude. Son rôle ? Intervenir dans les écoles et auprès du grand public pour les intéresser au tri et à la réduction de leurs déchets. Focus sur ses pratiques.

J’ai commencé à me mettre au zéro-déchet en Master 2. Les étudiants de ma promo étaient tous très engagés sur le plan écologique et m’ont poussée à réduire ma consommation de plastique. Ça a commencé par l’achat d’une gourde, puis aller en magasins de vrac, je me suis mise à fabriquer mes propres cosmétiques, à tout acheter de seconde main… Ce sont de petits gestes simples qui aident pourtant à préserver les ressources de la planète et qui la protègent. On n’a qu’une Terre autant en prendre soin ! 
En 2015, je suis devenue végétarienne. Je devais travailler sur les enjeux de la COP21 pour la fac et je suis tombée sur plusieurs données concernant la consommation de viande et un chiffre m’a marquée : une personne qui consomme de la viande a un impact environnemental huit fois plus important qu’une personne végétarienne. J’ai pensé que c’était donc un bon moyen d’agir efficacement contre le changement climatique.
Je pense qu’il ne faut pas trop se prendre la tête pour commencer. Il faut tabler sur des choses simples comme la gourde en inox, utiliser des serviettes en tissu plutôt qu’en papier, acheter une brosse à dents en bambou made in France, aller faire réparer son micro-onde plutôt que l’amener à la déchèterie… et monter crescendo ensuite en se lançant dans la confection de produits ménagers et de cosmétiques. Mais suivre le compte Instagram du Syndicat Emeraude est déjà une bonne première étape, puisque plein de petites recettes vont être publiées pour vous aider à vous lancer !